Actualités

30 recommandations pour permettre à l’industrie québécoise du cannabis d’aider le gouvernement à atteindre ses objectifs de santé et de sécurité publiques

30 recommandations pour permettre à l’industrie québécoise du cannabis d’aider le gouvernement à atteindre ses objectifs de santé et de sécurité publiques

25 novembre 2022Quoi de neuf à l'AQIC

En tant que porte-parole de l’industrie au Québec, l’Association québécoise de l’industrie du cannabis (AQIC) a présenté à Santé Canada un mémoire intitulé « Une industrie pérenne et responsable : facteur clé de succès de la légalisation du cannabis », dans le cadre de l’examen législatif de la Loi sur le cannabis. Le document regroupe des demandes de changements nécessitant des modifications législatives et des demandes de changements n’exigeant pas de telles modifications, pouvant être concrétisés rapidement. Le Comité de révision de la loi fédérale sur le cannabis propose 30 recommandations qui ont pour but de permettre aux industries québécoise et canadienne du cannabis d’aider les gouvernements à atteindre les objectifs de santé et de sécurité publiques.

Des chercheurs de l’Université de l’Illinois du Nord souhaitent créer du plastique avec du chanvre

Des chercheurs de l’Université de l’Illinois du Nord souhaitent créer du plastique avec du chanvre

22 novembre 2022Recherche sur le cannabis

Alors que le plastique traditionnel à base de combustibles fossiles a une empreinte écologique importante (on estime que son empreinte carbone devrait atteindre 19% des émissions mondiales d’ici 2040), des chercheurs de l’Université de l’Illinois du Nord souhaitent remplacer une partie du plastique produit par des fibres de chanvre industriel. Comme l’explique le Professeur Robert Tatara: « En ajoutant un composant naturel qui a tendance à absorber l'eau, cela devrait améliorer sa décomposition (des produits en plastique) ou sa recyclabilité. Mais ces qualités dépendront aussi quelque peu des plastiques utilisés dans le mélange. Nous allons essayer différents types de plastique, dans l'intention de créer un produit écologique et viable. Il y a toujours un besoin de meilleurs composites et de composites que l'on peut finalement recycler. » Autre avantage? Le chanvre absorbe le carbone plus rapidement que la plupart des autres plantes et deux fois plus vite que les forêts. Offrant ainsi une solution efficace pour lutter contre la pollution.

À quoi ressemblera l’industrie du cannabis en 2023?

À quoi ressemblera l’industrie du cannabis en 2023?

17 novembre 2022Économie

Le PDG de MJBiz, Chris Walsh, a partagé ses prédictions pour la prochaine année lors du MJBizCon qui a lieu cette semaine à Las Vegas. Selon lui, nous devrions voir, tout d’abord, une consolidation sur le marché américain, plus particulièrement les États de la Californie et du Michigan. L’État de New York, quant à lui, aura du mal à contenir le marché illicite bien implanté sur son territoire. Il croit également que d’autres États légaliseront le cannabis pendant l’année et que la réforme du système bancaire aura bel et bien lieu. Ce qui donne beaucoup d’espoir pour les entreprises américaines. Cependant, il met en garde contre le fait que la résistance à la légalisation s’organise de plus en plus et qu’elle gagne du terrain, particulièrement dans les États républicains. Sur le sol canadien, il pense que les inventaires vont continuer à augmenter pour atteindre un pic et ensuite redescendre l’année suivante.

L’acceptabilité sociale du cannabis bondit en Écosse

L’acceptabilité sociale du cannabis bondit en Écosse

15 novembre 2022International

Selon un nouveau sondage du Scottish Social Attitudes Survey, l’acceptabilité sociale du cannabis a bondi depuis 2009 avec 66% des répondants qui trouvent que les consommateurs de cannabis ne devraient pas être poursuivis en justice. Un chiffre qui a doublé depuis le dernier sondage. Selon Dr Anna Ross, spécialiste de la politique en matière de drogues à l'université d'Édimbourg, ce changement d’attitude serait grandement influencé par les médias. Ainsi, en 2001, 51% des personnes interrogées étaient en faveur de lois plus libérales. Cependant, ces résultats avaient donné lieu à un débat autour de la reclassification du cannabis, une grande campagne médiatique avait été orchestrée afin d’empêcher cette reclassification et de nombreux médias ne parlaient que du cannabis à forte teneur en THC. Par contre, depuis quelques années, les nombreux avantages thérapeutiques du cannabis médical et le nombre croissant de pays qui légalisent la plante ont eu un effet positif sur l’opinion publique. Comme le démontre le récent sondage. Ainsi, selon Dr Anna Ross : « ce que cela met en évidence, c'est que l'opinion publique concernant le cannabis est influencée par les médias, et maintenant le cannabis est largement accepté par les médias comme étant normal ».

ROSE ScienceVie signe de nouveaux partenariats avec des microproducteurs québécois

ROSE ScienceVie signe de nouveaux partenariats avec des microproducteurs québécois

10 novembre 2022Produits

ROSE ScienceVie Inc. annonce des partenariats officiels avec trois microproducteurs régionaux: Cannabitibi (cannabis cultivé à Amos), Teca Canna (cannabis cultivé à Saint-Benjamin) et Le Malin Vert (cannabis cultivé en serres passives, à flanc de montagne dans la région de Sutton). Ces ententes permettent d'élargir la sélection de produits de cannabis artisanal québécois sous la marque du collectif de cannabis DLYS de l'entreprise. Depuis son lancement l'année dernière, DLYS a pris de l'expansion pour inclure des produits de cannabis artisanaux provenant de 11 microproducteurs répartis dans diverses régions du Québec. Comme l'explique Davide Zaffino, président et chef de la direction de ROSE: « DLYS représente les valeurs québécoises, les entreprises québécoises et la qualité québécoise. Depuis le lancement de la marque, nous avons constaté en temps réel l'importance de ces éléments pour les consommateurs. Et le tout, grâce à des partenaires comme ceux-ci qui partagent cet engagement. Nous sommes fiers de partager leur travail et de continuer à apporter du cannabis artisanal authentique avec des personnes qui apprécient la qualité locale. » Ces trois produits seront disponbles exclusivement à la SQDC.

Le cannabis est la sixième culture la plus rentable aux États-Unis

Le cannabis est la sixième culture la plus rentable aux États-Unis

7 novembre 2022États-Unis

Leafly a publié un rapport (veuillez consulter notre section Documentation pour voir le rapport complet) qui vise à combler un vide laissé par les autorités fédérales et étatiques dans l'évaluation de la culture du cannabis récréatif. Ce rapport annuel sur la récolte a révélé que les cultivateurs de cannabis récréatif ont cultivé environ 2 834 tonnes de cannabis en 2022 dans les 15 États où le cannabis est légal. Ceci en fait la sixième plus importante culture au pays. Ainsi par rapport à 2021, les producteurs de cannabis ont cultivé 554 tonnes (24 %) de plus en 2022, mais la valeur de la récolte a diminué d'environ 1 milliard de dollars en raison de la baisse des prix du cannabis. "Seuls le maïs, le soja, le foin, le blé et le coton rapportent plus d'argent", peut-on lire dans le rapport. Il faut également noter que le cannabis médical n’a pas été pris en compte dans le calcul. Le rapport révèle également que les agriculteurs de l'Ouest américain ont cultivé trop de cannabis l'année dernière, tandis que ceux du Midwest et de l'Est n'en ont pas cultivé assez pour satisfaire la demande dans leurs États. Cependant, dû au fait que le cannabis est illégal au niveau fédéral, les producteurs ne peuvent pas vendre au-delà des frontières de leur État.

Le Canada n’est pas le leader en recherche sur le cannabis comme cela avait été espéré

Le Canada n’est pas le leader en recherche sur le cannabis comme cela avait été espéré

3 novembre 2022Recherche sur le cannabis

4 ans après la légalisation du cannabis dans le pays, il est triste de constater que le Canada n’est pas devenu le leader mondial en recherche sur le cannabis comme beaucoup l’espérait. Et il semble que la bureaucratie est en grande partie responsable pour ceci. Selon le Dr Busse, directeur associé du Michael G. DeGroote Centre for Medicinal Cannabis Research de l’université de McMaster, le plus gros obstacle est le fait que le fédéral exige que les chercheurs utilisent des produits de qualité pharmaceutique ce que peut de producteurs sont capables de fournir. Ceci a d’ailleurs freiné les recherches sur le cannabis puisque depuis 2019, on constate une baisse du nombre de demandes de licences de la part des scientifiques, institutions académiques et centres de recherches ainsi que des entreprises.

Étude : le cannabis médical est efficace pour traiter les douleurs lombaires

Étude : le cannabis médical est efficace pour traiter les douleurs lombaires

1 novembre 2022Recherche sur le cannabis

4 personnes sur 5 souffrent de douleurs lombaires et c’est d’ailleurs une des principales raisons des visites chez le médecin. Ainsi, les personnes âgées de plus de 30 ans – plus particulièrement celles qui souffrent d’embonpoint, de maladies comme l'arthrose ou la scoliose ou qui doivent soulever, se pencher ou rester assis régulièrement pour le travail - sont plus à risque de souffrir de ce type de maux de dos. Les traitements comprennent les injections de cortisone, la manipulation, la thérapie physique et même la chirurgie. Ainsi, des chercheurs israéliens ont étudié l’effet du CBD et du THC pour soulager les patients et ont récemment publié leurs résultats dans le Rambam Maimonides Medical Journal. Selon eux : « les résultats indiquent que la thérapie par inhalation riche en THC est plus efficace que la thérapie par extrait sublingual riche en CBD pour traiter la lombalgie et que la thérapie par le cannabis est sûre et efficace pour la lombalgie chronique. » Ainsi, leurs fleurs de cannabis ont donné des résultats probants.

La maison en chanvre : une solution écologique

La maison en chanvre : une solution écologique

24 octobre 2022Produits

Les maisons en chanvre deviennent de plus en plus populaires aux États-Unis grâce à l’évolution de l'industrie du cannabis. Le chanvre est un matériau qui produit des déchets recyclables et offre une alternative plus écologique aux matériaux à base de béton. De plus, il est flexible, résistant et a grand pouvoir thermique et isolant. Ainsi, il est une alternative au bois pour fabriquer des panneaux et des planches isolants. On peut également créer des briques compactes pour les murs et les toits intérieurs et extérieurs. De plus, le béton de chanvre, un mélange d'anas, de chanvre et de chaux, permet de produire un béton naturel à la fois léger et très performant. D’ailleurs, les proportions du mélange s'adaptent aux différentes exigences du chantier, ce qui en fait une option polyvalente pour la construction de murs isolants, de revêtements, de toits et de combles. Autre avantage ? Les matériaux peuvent être utilisés comme compost après avoir épuisé leur vie utile. Les maisons en chanvre offrent donc une alternative plus verte et plus performante aux logements conventionnels.

L'industrie du cannabis s'unit en ce 4e anniversaire de la légalisation pour demander des allégements immédiats face à la crise actuelle

L'industrie du cannabis s'unit en ce 4e anniversaire de la légalisation pour demander des allégements immédiats face à la crise actuelle

17 octobre 2022Actualité du jour

Le Conseil canadien du cannabis (« C3 ») réunit aujourd’hui des dirigeants de l’ensemble de l’industrie dans un effort pour prier le Gouvernement du Canada de protéger la santé publique, la sécurité publique et les nouveaux emplois liés à la législation du cannabis. Dans le cadre d’une initiative intitulée Grass on the Hill (Du pot sur la Colline), C3 rassemble les chefs de la direction et les leaders de l’industrie pour une série de rencontres avec de hauts fonctionnaires du gouvernement et des décideurs afin de discuter des défis auxquels est présentement confronté le secteur ainsi que du besoin de prendre immédiatement les mesures d’aide qui s’imposent.

4 ans après la légalisation : les profits partent en fumée

4 ans après la légalisation : les profits partent en fumée

17 octobre 2022Économie

Entre les licenciements, les fermetures de sites et les remaniements au sein des équipes, la vie n’a pas été un long fleuve tranquille pour les producteurs depuis la légalisation il y a quatre ans. Selon André Chabot, chef des placements chez Triasima, « on a surestimé la demande. La légalisation était pour le Canada, mais certains prévoyaient déjà que les entreprises allaient signer des contrats de vente aux États-Unis et un peu partout. Rien de cela ne s’est produit. ». Mais il n’y a pas que ça. La fragmentation du marché, le nombre élevé de joueurs sur le marché et la compression des prix ont aussi mis énormément de pression sur les producteurs. Selon Pierre Leclerc, notre directeur, l’État a, lui aussi, joué son rôle : « personne n’a communiqué publiquement que les producteurs n’auraient accès à aucun programme du gouvernement et que la grande majorité des entreprises à capital fermé auraient de la difficulté à s’ouvrir un compte de banque. »

Les propriétés isolantes et sa tolérance à l’humidité rendent le chanvre de plus en plus attrayant pour l’industrie de la construction américaine

Les propriétés isolantes et sa tolérance à l’humidité rendent le chanvre de plus en plus attrayant pour l’industrie de la construction américaine

14 octobre 2022Économie

Le marché du chanvre semble reprendre et l’industrie de la construction y est pour beaucoup. Ainsi, l’étoupe de la plante, longtemps considérée comme un sous-produit, suscite maintenant la convoitise et alimente le marché puisqu’elle permet de construire des briques de chanvre. Ces briques ont des propriétés isolantes et une tolérance à l’humidité qui en font un matériau de choix pour faire face aux aléas climatiques. Comme l’explique un cultivateur : « C'est comme un mur thermique. Si la maison est inondée, une fois que l'eau se retire, vous n'avez pas à arracher toutes les cloisons sèches. La maison s'assèche tout simplement. » Les États du sud des États-Unis sont particulièrement friands de ce produit et la croissance de la demande est telle que de nombreux producteurs de chanvre ne peuvent y répondre. Une occasion d’affaires importante pour le Canada puisque le chanvre est une plante sensible à la photopériode. Ainsi, « Nous obtenons plus de hauteur et une croissance plus vigoureuse lorsque l’on se situe dans le nord. »