Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • Représenter l’industrie québécoise du cannabis et contribuer de manière constructive et responsable à son développement

    Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • 3 mythes sur le cannabis

    Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • Découvrez les nombreux avantages de devenir membre de l’AQIC

    Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis

Une mission et un mandat clair

Représenter l’industrie québécoise du cannabis et contribuer de manière constructive et responsable à son développement. S’imposer comme un acteur incontournable de l’écosystème québécois du cannabis. Être reconnu par les membres de l’association de même que par les parties prenantes de l’industrie comme un interlocuteur crédible, constructif et ayant la capacité de répondre aux besoins stratégiques de l’industrie.

Nos membres

Une communauté de passionnés

  • Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis

    Découvrez Nos membres

  • Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis
  • Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis

Le visage des producteurs 
de cannabis du Québec

Cheers Cannabis
Logo de Cheers Cannabis

Producteur de cannabis récréatif de qualité supérieure.

Great White North Growers
Logo de Great White North Growers

La science derrière notre savoir-faire.

Montreal Cannabis
Logo de Montreal Cannabis

Des gens engagés dans le domaine du cannabis.

Association Québécoise de l'Industrie du Cannabis

Actualités

Économie

Les petites entreprises de l’industrie du cannabis ont du mal à s’en sortir

Comme l’explique John Arbuthnot, de Delta 9, « les lourdeurs administratives, les taxes élevées et les faibles marges nuisent à la rentabilité ». Ainsi, de plus en plus de petites entreprises de l’industrie se voient rachetées par les plus gros joueurs. Selon lui, « le cannabis canadien et le segment de la vente au détail atteignent maintenant un point de saturation. La consolidation va être un thème clé dans l'avenir ». Mais au-delà de ça, il en appelle au gouvernement pour qu’il réduise la paperasserie et les taxes, une des choses qui minent le plus le marché du cannabis canadien : « nous avons vraiment besoin du soutien du gouvernement pour qu'il vienne regarder cette structure globale que nous avons créée pour l'industrie en matière de réglementation et de taxation, dire ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et faire quelques changements rapidement. »

 

Actualité du jour

Le gouvernement fédéral annonce les prochaines étapes de l'examen de la loi sur le cannabis

En octobre 2018, les libéraux ont levé une interdiction d’un siècle sur la consommation et la vente de cannabis à des fins récréatives, en prévoyant qu’ils allaient réexaminer la loi trois ans après son entrée en vigueur.

Cette révision est en retard de près d’un an.

La loi stipule que le gouvernement fédéral doit enquêter sur les répercussions de la légalisation sur la santé publique, la consommation chez les jeunes et les Autochtones et leurs communautés.

La revue examinera également la culture du cannabis à domicile.

Le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, et la ministre de la Santé mentale et des Dépendances, Carolyn Bennett, doivent présenter un rapport à la Chambre des communes et au Sénat dans les 18 mois suivant le lancement de l’examen.

Actualité du jour

La SQDC a remis 54 M$ dans les caisses de l’État québécois pendant le premier trimestre

Les 54 millions de dollars versés incluent ses bénéfices nets de 20,5 millions de dollars ainsi que les 33,5 millions de taxes à la consommation et taxes d’accise. Les 20,5 millions de dollars seront investis en prévention, recherche et dans la lutte contre les méfaits de l’usage de substances psychoactives. Autre bonne nouvelle, les ventes sont passées de 136,5 millions de dollars à 139 millions de dollars comparé à la même période l’année dernière. Ainsi, il y a un total de 25 050 kg de vendus, principalement dans les succursales.